« CREDO » : Début du tournage du thriller au sein de la finance internationale avec Paula Beer

En six épisodes, le réalisateur Christian Schwochow nous transporte dans un voyage intrépide au sein du système extrême et complexe de la finance internationale. La série se penche sur le monde captivant de la finance de haut niveau ainsi que sur les gens qui – pris dans le tourbillon visant les intérêts économiques et les ambitions personnelles – sont prêts à mettre en péril la sécurité financière d’un pays tout entier. Pour diverses raisons et avec un engagement personnel important, ils maintiennent le fonctionnement du monde de la finance, toujours en quête de reconnaissance.

Au cœur de l’histoire se trouve une jeune et très talentueuse Investment Banker, JANA LIEKAM (Paula Beer) qui travaille pour une grande banque internationale au Luxembourg. Après avoir été renvoyée pour la faute d’un de ces collègues, son ex patron, CHRISTELLE LEBLANC (Désirée Nosbusch), lui trouve un poste au sein de la Deutsche Global Invest à Francfort. C’est également Leblanc qui lui souffle l’idée d’une affaire aussi séduisante que risquée. Impressionné par ce projet, le nouveau patron de Jana, GABRIEL FENGER (Barry Atsma), décide de lui confier la direction de ce dernier.

Jana se retrouve sous une pression qui s’intensifie de manière oppressante. La transaction doit être clôturée dans les délais alors que les membres de l’équipe se retournent un à un contre elle. Au même moment, elle doit également payer sa dette envers Leblanc qui se montre de plus en plus exigeante à son égard. A partir du moment où Jana comprend qui tire réellement les ficelles, elle décide de lancer une contre-attaque qui risque toutefois de mettre en péril non seulement son existence mais aussi celle de la banque allemande.

Quelques mots du réalisateur Christian Schwochow : « CREDO traite des plus grands défauts humains : de l’ivresse, de la dépendance, du narcissisme ainsi que de la montée en puissance et de la chute. Mais également de la fascinante idée de pouvoir cogérer le destin du monde entier. La série parle de la destruction en générale et de la destruction de soi-même. Elle traite également d’un système qui est à l’origine d’êtres malades et en danger permanent et, par ce fait, voués à la collaboration et à l’échec. La banque devient la métaphore de la société moderne compétitive dans le sens le plus profond du terme, avec comme but final de confronter le public à lui-même : à ses désirs, à ses craintes – à son avidité. »

 La genèse de la série vue par les producteurs :

« La crise financière de 2008 a eu des retentissements à long terme en nous laissant un sentiment de curiosité et d’incertitude. Nous avons réalisé que nous vivons dans un système qui ne se laisse pas gérer. D’où le désir de comprendre ce qui se cache derrière une institution financière comme une banque et quels sont ses mécanismes de fonctionnement. Le but est d’entrer dans ce monde fermé afin de pouvoir l’observer de l’intérieur, avec un regard dépourvu de préjugés. C’est ce qui a entrainé des années de recherches, un régiment d’experts en la matière et de nombreux échanges à tous les niveaux du monde de la finance. Pour ce projet, nous avons pu travailler avec la crème de la jeune génération des cinéastes. D’une part, Oliver Kienle comme auteur, avec son faible pour les personnages extrêmes et ambivalents, et de l’autre, le réalisateur hors du commun, Christian Schwochow dont les personnages se distinguent par leur exactitude et leur sensibilité. »

Dans les rôles principaux nous retrouvons Paula Beer (prix du Meilleur Espoir à Venise pour son rôle dans FRANZ), Désirée Nosbusch, Barry Atsma, Tobias Moretti, Mai Duong Kieu, Albrecht Abraham Schuch, Marc Limpach, Germain Wagner et Jörg Schüttauf. Les scénarii ont été écrits par Oliver Kienle, en collaboration avec Jana Burbach et Jan Galli.

CREDO (titre de travail) est une co-production entre l’Allemagne et le Luxembourg, produit par LETTERBOX Filmproduktion (producteur Lisa Blumenberg) coproduit par IRIS Productions S.A. (producteur Nicolas Steil), avec le soutien financier du Film Fund Luxembourg, Hessen Film und Medien GmbH ainsi que du German Motion Picture Fund. Les ventes internationales ont été confiées à Federation Entertainment, Paris. Nos chaînes partenaires sont la ZDF (Caroline von Senden, Alexandra Staib) et ARTE (Andreas Schreitmüller, Uta Cappel).