Deux ans après la saison 1, le phénomène BAD BANKS fait son grand retour avec la saison 2 qui sera diffusée à partir de février 2020. La deuxième saison sera diffusée sur les chaînes télévisées ARTE, ZDF et RTL Lëtzebuerg :

Diffusion ARTE
Jeudi, 6 février 2020, 20h15 (épisodes 1-3)
Vendredi, 7 février 2020, 20h15 (épisodes 4-6)

Diffusion ZDF
Samedi, 8 février 2020, 21h45 (épisodes 1-2)
Dimanche, 9 février 2020, 22h15 (épisodes 3-4)
Lundi 10 février 2020, 22h15 (épisodes 5-6)

Diffusion RTL Lëtzebuerg
Mercredi, 12 février 2020, 20h00 (épisode 1)
Mercredi, 19 février 2020, 20h00 (épisode 2)
Mercredi, 26 février 2020, 20h00 (épisode 3)
Mercredi, 4 mars 2020, 20h00, (épisode 4)
Mercredi, 11 mars 2020, 20h00 (épisode 5)
Mercredi, 18 mars 2020, 20h00 (épisode 6)

Les épisodes seront disponibles en catch-up TV après chaque diffusion sur RTL Lëtzebuerg.

‘‘Six mois ont passé depuis la crise financière. Le monde bancaire est soumis à des règlementations plus contraignantes, ce qui ne facilite pas les affaires de la Deutsche Global Invest (DGI), qui vient de fusionner. CHRISTELLE LEBLANC (Désirée Nosbusch), le nouveau patron des investissements de la banque, se retrouve sur la touche et ses espoirs d’ascension au sein du conseil d’administration semblent s’éloigner un peu plus chaque jour.

Même pour l’ambitieuse banquière d’investissement JANA LIEKAM (Paula Beer), les choses ne se déroulent pas comme prévues, mais elle et son équipe se retrouvent rapidement en position de force. Si le vieux monde bancaire fonctionne au ralenti, la jeune branche financière des FinTechs connaît quant à elle une croissance importante. Afin de relever l’énorme défi de la digitalisation, la DGI vient de mettre en place un incubateur à Berlin pour ces jeunes start-ups afin de leur permettre de se développer et de se positionner sur le marché. Dans ce contexte Jana a pour mission de reprendre la gestion d’une FinTech qui se concentre sur les produits financiers durables. Mais elle mène en secret son propre agenda – elle a encore des comptes à régler avec Leblanc. La tumultueuse capitale devient ainsi pour elle à la fois une opportunité et un défi, d’autant plus lorsqu’une vieille connaissance refait surface dans sa vie, le charismatique GABRIEL FENGER (Barry Atsma) …

Dans ces nouveaux épisodes, BAD BANKS entraîne à nouveau le public dans un voyage à travers les hautes sphères de la finance qui suite à la crise se retrouve au seuil d’un bouleversement majeur. De nouveaux personnages viennent chambouler le système traditionnel et relancer les enjeux de pouvoir et les manipulations. Cette fois-ci pour nos personnages, c’est quitte ou double. Ascension et chute n’ont jamais été aussi proches, les entraînant de plus en plus proche du gouffre.

A l’issue de cette lutte entre générations, qui finira par déterminer l’avenir du système ?’’

 

Réalisée par Christian Zübert et écrite par Oliver Kienle avec la collaboration conceptuelle de Jana Burbach, Jan Galli, Ron Markus (également co-auteur de l’épisode 4) et Wolf-Alexis Puttfarken, d’après une idée originale de Lisa Blumenberg, la saison 2 est une production de LETTERBOX FILMPRODUKTION (Lisa Blumenberg, Allemagne) et IRIS Productions (Nicolas Steil, Luxembourg), en coproduction avec REAL FILM Berlin et la ZDF et en collaboration avec ARTE

BAD BANKS a bénéficié du soutien du Film Fund Luxembourg, du German Motion Picture Fund, du HessenFilm und Medien, du Medienboard Berlin-Brandenburg, ainsi que de Creative Europe Media. La société Federation Entertainment, comme pour la saison 1, s’occupe des ventes internationales de la série.

Ce nouveau chapitre permettra de retrouver dans les rôles principaux Paula Beer, Barry Atsma, Désirée Nosbusch, Albrecht Schuch, Mai Duong Kieu, Tobias Moretti, Jean-Marc Barr, Marc Limpach, Noah Saavedra, Trystan Pütter, Germain Wagner et Tedros Teclebrhan. Parmi les nouvelles recrues, plusieurs acteurs luxembourgeois sont attendus dont Elisabeth Johannesdottir, Claude De Demo, Raoul Schlechter, Fabienne Hollwege, Pascale Noe Adam, Julian Nest et Elsa Rauchs.